production


production

production [ prɔdyksjɔ̃ ] n. f.
producion 1283; du lat. productus
IDr., admin.
1Document, pièce qu'on présente.
2Le fait, l'action de présenter un document, une pièce, etc. ( présentation). Production de pièces à un procès. Production de témoins.
IICour.
1Action de provoquer, de produire (un phénomène); le fait ou la manière de se produire. Étude de la production du son.
2(1546) Ouvrage produit par (une personne, une faculté intellectuelle). œuvre, ouvrage. Les productions de l'esprit. « Un cercle choisi s'entretenait avec intérêt de chaque production nouvelle des arts » (Mme de Staël). Les plus belles productions d'un écrivain. 1. écrit.
Ensemble des œuvres (d'un auteur, d'un artiste, d'un genre ou d'une époque). La production dramatique du XVII e siècle.
3Le fait de produire, de créer par l'esprit. Production d'idées nouvelles. apparition, enfantement, genèse. « L'infaillibilité dans la production poétique » (Baudelaire).
4Le fait ou la manière de se former; le fait de produire (qqch.). formation. Production de gaz carbonique au cours d'une réaction. dégagement. Production de gaz toxiques. émanation.
Ce qui se forme naturellement. Production pathologique (tumeur, pus, épanchement).
5 ♦ (Opposé à consommation) Le fait de créer ou de transformer des biens, ou d'assurer des services. offre. Facteurs de production : travail, biens d'équipement, ressources naturelles nécessaires au processus de production. ⇒ input, intrant. Moyens de production : terre, instruments, machines... Capacité de production. potentiel. Coût de production. aussi prix (de revient).Le résultat de cette activité économique (pour une entreprise, un pays). produit (II). Production intérieure brute (P. I. B.) : ancien agrégat de la comptabilité nationale mesurant l'ensemble des biens et services marchands créés sur le territoire national. Production industrielle, agricole. Production annuelle d'acier, de chaussures; de matières premières, de biens de consommation, de blé. Production élevée, médiocre d'une mine, d'une exploitation. rendement. Production trop élevée. surproduction. Évolution, croissance, baisse, chute de la production nationale, mondiale.
Spécialt (opposé à service) Le fait de produire des biens matériels. fabrication; industrie. Entreprise, coopérative de production. Biens de production : machines-outils, équipements utilisés dans les processus de fabrication. Production assistée par ordinateur (P. A. O.). productique. Directeur, responsable de la production.
6(d'apr. l'angl.) Le fait de produire (un film, un spectacle, une émission radiophonique ou télévisée). La société X a assuré la production de ce film ( producteur, 3o) . Directeur de production, choisi par le producteur pour coordonner l'ensemble des opérations nécessaires à la réalisation d'un film, d'une émission. Assistant de production. Société de production.
Par ext. Le film lui-même. Une production américaine, italienne ( coproduction) . Production coûteuse, à grand spectacle. superproduction. Par ext. Émission radiophonique ou télévisée.
⊗ CONTR. Destruction. Consommation, distribution.

production nom féminin (de produire) Action de produire, de faire exister ; fait de se produire : La production d'un son. Ensemble de moyens qui aboutissent à la création d'un bien nouveau ou d'un service. Ce qui est produit par la nature, l'art, l'esprit : Les productions maraîchères. La dernière production d'un écrivain. Quantité de biens et de services produits au cours d'une période donnée ou au cours d'un cycle de fabrication : Accélérer sa production. Stade de l'économie où l'on produit ; ensemble des moyens mis en œuvre pour produire des biens de consommation : Les prix restent stables à la production. Action de produire un film, une émission de télévision ou de radio, etc. ; l'émission, le film eux-mêmes. Action de montrer, d'exhiber, etc. : La production d'un acte de naissance. Pétrole Ensemble des techniques relatives à l'exploitation d'un gisement de pétrole. ● production (citations) nom féminin (de produire) Albert Einstein Ulm 1879-Princeton 1955 La possession de merveilleux moyens de production n'a pas apporté la liberté, mais le souci et la famine. Der Besitz von wunderbaren Produktionsmitteln brachte nicht Freiheit, sondern Sorge und Hunger. Comment je vois le monde production (expressions) nom féminin (de produire) Fonction de production, relation entre une quantité produite et les quantités des différents facteurs de production (capital, travail) utilisés pour l'obtenir. Production nationale, ensemble des biens et services produits au cours d'une année par l'économie nationale, à l'exception des services rendus par l'État. Unité de production, agent économique ayant pour finalité la production de biens ou de services. Essai de production, opération ayant pour but de déterminer le potentiel de production d'un puits de pétrole ou de gaz naturel. Mode de production, selon les marxistes, ensemble constitué par les forces productives et les rapports sociaux de production. (Le marxisme distingue quatre grands modes de production : asiatique, antique, féodal, capitaliste.) Moyens de production, ensemble formé par les matières premières, les instruments de travail et les moyens de subsistance. Rapports de production, selon les marxistes, relations qu'entretiennent les hommes entre eux-mêmes dans un but de transformation de la nature. Production combinée, technique consistant à utiliser des installations de production thermique d'énergie mécanique ou d'électricité, sous une forme permettant la réutilisation des rejets thermiques. ● production (synonymes) nom féminin (de produire) Action de produire, de faire exister ; fait de se produire
Synonymes :
- émission
Quantité de biens et de services produits au cours d'une...
Synonymes :

production
n. f.
d1./d Action de produire des biens; les biens produits. Production agricole, industrielle.
AGRIC Production intégrée, organisée en fonction des facteurs écologiques régissant les agrosystèmes.
d2./d OEuvre littéraire ou artistique.
d3./d Action de produire un film, une émission; le film, l'émission. Des productions franco-italiennes.
d4./d Fait, pour un phénomène, de se produire. Obtenir la production d'une réaction chimique.
d5./d DR, ADMIN Action de présenter une pièce. Production d'un passeport.

⇒PRODUCTION, subst. fém.
I. A. —Action d'engendrer, de faire exister; le fait ou la manière de se produire, de prendre naissance.
1. Rare. [À propos d'un être vivant: pers., animal ou végétal] Synon. génération, reproduction. Production des êtres vivants; production d'une race nouvelle, d'une variété nouvelle. L'homme avoit l'idée claire et distincte de la volonté de Dieu; il voulut se faire l'image de l'action de Dieu dans la production des créatures (BONALD, Législ. primit., t.1, 1802, p.277). Il est incompréhensible que cette femme-là ait eu sept enfants? —Oui, en onze ans. Après quoi elle a clôturé à trente ans, sa période de production pour entrer dans la brillante période de représentation, qui ne semble pas près de finir (MAUPASS., Contes et nouv., t.1, Inutile beauté, 1890, p.1156):
1. On cite certes des peuplades pratiquant des manoeuvres abortives, mais la limitation des naissances soit par continence, soit par contraception, exige un contrôle de soi-même qui ne se rencontre qu'à un degré d'évolution assez poussé. Et l'on peut dire que, dans ces sociétés paysannes et souvent illettrées où le conformisme et la soumission dominent, «la production des êtres humains» s'impose encore davantage que la «production des moyens d'existence».
Tiers Monde, 1956, p.141.
2. [À propos d'un phénomène naturel, ou provoqué (son, lumière, effet chim., mécan. ou phys.)] Synon. émission, formation. Production de fumée, de gaz carbonique, d'hydrogène, de vapeur; production d'un faisceau de particules. Toutes les actions chimiques impliquent une production d'électricité; et, réciproquement (...) tout phénomène électrique se lie à un développement des affinités, c'est-à-dire des forces propres à modifier la composition élémentaire des corps (RENOUVIER, Essais crit. gén., 3e essai, 1864, p.74). Le rôle du poignet pour la qualité de la production du son, le dosage des nuances, est inappréciable [dans l'exécution pianistique] (CORTOT, Techn. pianist., 1928, p.72). Parmi les manifestations énergétiques des cellules en culture, la seule qui soit bien connue à l'heure actuelle est la production de mouvement. Les autres formes de production d'énergie: chaleur, électricité, n'ont pas encore, à ma connaissance, fait l'objet de recherches (J. VERNE, Vie cellul., 1937, p.133).
3. MÉD. [À propos de la naissance, du développement d'une réaction pathol. qui se forme le plus souvent naturellement] Synon. formation. Production accidentelle, cornée, épithéliale, membraneuse, pileuse, tissulaire; production d'anticorps; production d'un épanchement; production de pus. Dans ceux des animaux à sang blanc, qui n'ont pas de production médullaire, c'est-à-dire dans les mollusques, les troncs nerveux partis des jambes du cervelet se renflent en ganglions (CUVIER, Anat. comp., t.2, 1805, p.123):
2. Chez le cobaye, l'inoculation hypodermique détermine la production d'un abcès volumineux; en quelques jours, les vaisseaux et les ganglions lymphatiques de la région s'engorgent, s'indurent, et deviennent le siège d'un énorme phlegmon, dont l'ulcération verse au dehors plusieurs centimètres cubes de pus...
NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p.624.
4. LING. ,,Action de produire, de créer un énoncé au moyen des règles de grammaire d'une langue`` (Ling. 1972).
Grammaire de production (de phrases). On oppose souvent les grammaires de production aux grammaires de reconnaissance: tandis que celles-ci se situent idéalement à la place de l'énonciataire et opèrent l'analyse d'un corpus d'énoncés, celles-là adoptent le point de vue de l'énonciateur et procèdent par synthèse (GREIMAS-COURTÉS 1979).
5. Dans un cont. abstr. Fait de causer, de générer (une impression, un sentiment). Production de douleur. Nous verrons que le mécanisme nécessaire à la production du sentiment est trop compliqué pour permettre au système nerveux (...) d'avoir d'autre faculté que celle d'exciter le mouvement musculaire (LAMARCK, Philos. zool., t.2, 1809, p.232). De même que les appareils digestif ou circulatoire ont leurs fonctions précises, le système nerveux a la sienne, qui est la production de la sensation et du mouvement. J'ai employé le mot «production» à dessein (CLAUDEL, Connaiss. Est, 1907, p.105):
3. De tous les modes de production de l'amour, de tous les agents de dissémination du mal sacré, il est bien l'un des plus efficaces, ce grand souffle d'agitation qui parfois passe sur nous. Alors l'être avec qui nous nous plaisons à ce moment-là, le sort en est jeté, c'est lui que nous aimerons.
PROUST, Swann, 1913, p.230.
B. —1. Ensemble des activités qui permettent à l'homme de créer et de s'approprier les produits de l'agriculture, de l'industrie, ou d'assurer les services permettant de satisfaire les besoins de la société; p.méton., les produits eux-mêmes, leur quantité. Anton. consommation. De ce qu'il y eut plus de production que de consommation, le besoin du commerce naquit, et il se fit de peuple à peuple des échanges qui augmentèrent leur activité et leurs jouissances réciproques (VOLNEY, Ruines, 1791, p.58). Rétablir l'équilibre entre la production et la consommation par un retour du capital au travail qui le produit (PROUDHON, Syst. contrad. écon., t.2, 1846, p.95). Nous nous engageons à rester unis et à faire le nécessaire pour permettre à une délégation de se rendre auprès du ministre de la Production (L'Humanité, 19 janv. 1952, p.5, col. 3).
SYNT. Production agro-alimentaire, alimentaire, croissante, déficitaire, excédentaire, insuffisante, médiocre; production industrielle; lieu de production; coefficients de production; conditions, coût, diminution de la production; facteurs, moyens de production; organisation, ralentissement de la production; techniques de production; assurer la production; écouler, exporter, vendre sa production.
Taxe à la production. ,,Impôt sur la valeur ajoutée des produits finis, issu de la taxe sur le chiffre d'affaires, et intégré en 1954 dans la T.V.A.`` (Lar. Lang. fr.).
a) [À propos des ressources naturelles ou agric.] Production agricole, exotique, fourragère, fruitière, laitière; productions locales; production pétrolière; production d'agrumes, d'avoine, de blé, de gaz naturel; production de la nature, de la mer, de la terre, du sol, du terroir. Le jardinet (...) était alors plein de fleurs (...) des plus belles, des plus rares productions de la flore des serres (BALZAC, Modeste Mignon, 1844, p.12). La hausse des cours du vin à la production que nous signalions récemment est un autre facteur d'augmentation pour les apéritifs à base de vin (Le Monde, 19 janv. 1952, p.10, col. 4):
4. Un simple impôt mis, dans l'Amérique septentrionale, sur une production végétale de ce riche empire, a fait prendre les armes aux colonies anglaises, et les a séparées de leur métropole; et on peut dire que c'est un peu de thé, et le roseau qui renferme le sucre, qui ont causé une partie des guerres de l'Europe.
BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p.300.
b) [À propos de substances, marchandises, nées ou fabriquées grâce à l'activité de l'homme] Une dernière étape restait à franchir pour arriver à la production massive et rapide d'énergie atomique, celle de la découverte d'un processus dans lequel l'altération d'un atome pourrait provoquer celle de plusieurs atomes voisins, et s'étendre ainsi de proche en proche (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p.21):
5. Avouons que les conditions de la vie moderne, le changement de la production en fabrication, de l'opération individuelle en exécution mécanique d'objets faits «à la chaîne» ou en série, l'économie de temps, la concurrence qui engendre le «bon marché» (...) et quelques autres circonstances, ne sont pas des plus favorables à la création des objets les plus précieux.
VALÉRY, Regards sur monde act., 1931, p.185.
Production intérieure. ,,L'ensemble des ressources en biens et services produites au cours d'une année dans des activités localisées sur le territoire métropolitain. On distingue la production intérieure brute et la production intérieure nette qui diffèrent entre elles par le montant des investissements: Production intérieure nette = Production intérieure brute —investissements`` (OLMI-JULY 1970).
Production nationale. Total des biens et des services produits annuellement par l'économie du pays (à l'exclusion des services des administrations publiques nationales). Première étape. —15 octobre 1923, la Reichsbank fut réorganisée; elle émit des billets garantis par un capital virtuel, lui-même gagé sur la production nationale (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1966, p.464).
SYNT. Production automobile, charbonnière, commerciale, industrielle, métallurgique, minière, nouvelle, pétrolière; production d'alliages, d'aluminium, d'engrais, de fonte, de papier, de plutonium, d'uranium; centres, coopérative, usine de production; prix d'achat à la production.
c) [À propos de l'art ou de l'esprit] Fait de produire une oeuvre; p.méton., ouvrage, ensemble des travaux d'un auteur, d'une école ou d'une époque particulière. Production artistique, épique, intellectuelle, musicale, romantique; production du génie, de l'intelligence; améliorer, varier sa production. Le Roman de la Rose, plus récent, eut tous les honneurs. Cette production célèbre (...) demeura jusqu'au milieu du XVIe siècle, c'est-à-dire jusqu'à la réforme classique de Ronsard, l'épopée en vogue (SAINTE-BEUVE, Tabl. poés. fr., 1828, p.6). Il y a là, vraiment, une idée neuve, originale, qui pourrait être très favorable à la production dramatique, une idée digne d'être encouragée par un gouvernement (GONCOURT, Journal, 1888, p.772):
6. Les étudiants accoururent vers les expositions des marchands de tableaux, les ateliers de Montparnasse, en quête de nouveauté, d'enseignement libre. L'influence de nos écoles «d'avant-garde» est reconnaissable et indéniée sur l'ensemble de la production picturale, depuis plus de quarante ans. Des artistes étrangers se fixaient en France, dès la fin du Second Empire.
Arts et litt., 1936, p.72-7.
2. Quantité obtenue ou produite par un ouvrier, une entreprise, une machine, une terre agricole, etc., généralement en considérant une unité de temps définie. En perfectionnant la méthode, en redoublant de soins et d'activité, on devait arriver à une production énorme (ZOLA, Joie de vivre, 1884, p.876). Les aiguilles à tube du métier FNF ne nécessitent pas cet élément de formation de mailles, ce qui a permis d'augmenter encore la vitesse de production qui, sur ces machines, dépasse 1 200 rangées par minute (THIÉBAUT, Fabric. tissus, 1961, p.107):
7. En janvier 1915, les établissements de l'État fabriquaient 181 mitrailleuses par mois, et la maison Hotchkiss 102. En décembre 1915, notre production était passée à 815 par mois, et celle d'Hotchkiss à 384 (dont 100 pour les Belges). Au 1er janvier 1916, on comptait près de 11000 mitrailleuses aux armées contre 5000 au début de la guerre.
JOFFRE, Mém., t.2, 1931, p.24.
SYNT. Production élevée, intensive, irrégulière, médiocre, suffisante; cadences, rythme, volume de production; accélérer, accroître, augmenter, doubler, écouler, réduire, régulariser, stimuler la production; méthodes d'évaluation de la production.
C. —1. Action de produire, de réaliser un film et, p.ext., un spectacle musical, télévisé, théâtral. Production cinématographique, musicale, radiophonique; assistant, centre, dépenses de production; assurer la production; préparer une production. Les dépenses d'investissement qu'entraîne la construction d'un centre de production télévisée sont très élevées; aussi a-t-on recherché et recherche-t-on encore les moyens de les diminuer et en tout cas de les amortir le mieux possible (MATRAS, Radiodiff. et télév., 1958, p.91):
8. Avec le développement de l'exploitation s'était établi un commerce des films d'occasion, qui tendit à devenir location. La profession eut alors, comme aujourd'hui, ses trois branches: la production des films, qui est une industrie, la distribution ou location, qui correspond au commerce de gros, l'exploitation, qui s'adresse directement au public et qui est un commerce de détail.
SADOUL, Cin., 1949, p.51.
Directeur de production. ,,Choisi par le Producteur, le représente ou l'assiste dans toutes les opérations de préparation et d'exécution du film, et assure la direction générale du travail. Responsable d'une honnête gestion et de l'exécution du film dans les limites du devis`` (COHEN-SÉAT, Vocab. filmologie, 1946, p.206).
2. P. méton. Le film et, p.méton., l'émission radiophonique ou télévisée, le spectacle lui-même. Visionner une production. Les grandes productions de Méliès n'excluent pas les courts métrages de moins de cent mètres (SADOUL, Cin., 1949 p.36). Jean Dreville qui vient à peine de filmer son «péché capital» La Paresse, entreprend, à Billancourt, une production franco-helvétique en deux versions:La Fille au fouet (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p.6, col. 4).
II. A.Littér. Action de faire paraître, de montrer une personne, de l'introduire dans un certain milieu et, le plus souvent, avec ostentation. On est fier de la nourrice qu'on affiche. C'est comme un spectacle qu'on donne de soi et une ostentation de production. Bref, on est père de famille comme on était, il y a près d'un siècle, citoyen (GONCOURT, Journal, 1860, p.725).
B.DR. ADMIN. Action de présenter une pièce, un document, à l'appui de ses dires ou de ses prétentions. Production d'un acte de naissance; production des textes; mettre sa production au greffe. L'argent. Il vous en faudra (...). Pour l'exploit. Il vous en faudra pour le contrôle. Il vous en faudra pour la procuration, pour la présentation, conseils, productions et journées de procureur (CLAUDEL, Raviss. Scapin, 1952, préf., p.1333). Conduites par les polices urbaines placées sous l'autorité des préfets et menées en fonction des instructions extrêmement précises du ministre de l'Intérieur, ces opérations de contrôle sont extrêmement délicates quant à la production de la preuve (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.383):
9. L'un des juges, interrogé par un rédacteur du Gaulois, aurait dit que sa conviction s'était faite en chambre du conseil, sur la production d'une pièce soumise au tribunal en dehors de l'accusé et de son avocat. Si le fait est exact, qu'on me dise quel innocent pourrait échapper à de tels procédés de condamnation.
CLEMENCEAU, Iniquité, 1899, p.9.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. a) 1283 «présentation des pièces pour un procès» (PH. DE BEAUMANOIR, Coutumes Beauvoisis, éd. A. Salmon, § 140); p.ext. b) 1580 «présentation au public, publication» (MONTAIGNE, Essais, II, VIII, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p.401); 2. a) ca 1330 «action d'engendrer, de donner naissance à» (GUILLAUME DE DIGULLEVILLE, Pélerinage vie humaine, 5982 ds T.-L.); b) 1580 «ce qui est engendré par, manifestation, oeuvre» (MONTAIGNE, op. cit., II, p.637); c) 1695 «denrée, bien créé par l'activité naturelle ou économique» ([BOIS-GUILLEBERT] Le Détail de la France, 269 ds KUHN 1931, p.48); d) 1755 «activité économique créatrice de biens et de denrées» (MIRABEAU, Ami des Hommes, t.3, p.47); e) 1906 «ouvrage filmé» (Le Progrès de Lyon, 27 oct., 3/4 ds GIRAUD 1956); f) 1915 «réalisation, élaboration d'un ouvrage filmé» (Ciné-J., 1er avril, 23/2, ibid.); 3. a) 1562 anat. «allongement, extension» (A. PARÉ, Anatomie, XII, éd. F. Malgaigne, OEuvres, t.1, p.133, col. 2); b) 1762 physiol. «excroissance, formation de nouveau tissu» (BONNET, Cons. Org., 1, p.197). Dér. sav. de produire. Au sens 3, empr. au lat. class. productio «allongement, prolongation» dér. de producere au sens de «entraîner en avant». Au sens 1 a empr. au lat. médiév. jur. productio (XIIIes. ds NIERM. et LATHAM), les sens 2 d et e étant prob. dus à l'infl. de l'angl. où production désignant une oeuvre artist. ou littér. (1651 ds NED) a été plus partic. usité pour désigner un spectacle, une représentation (1896 ds NED Suppl.1). Fréq. abs. littér.:2967. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 6423, b) 1706; XXes.: a) 2523, b) 4705. Bbg. DUB. Pol. 1962, p.384. —GRANDPRÉ (J. P. de). Qq. termes d'assur. sur la vie. Meta. 1972, t.17, n° 3, p.167. —KERBRAT-ORECCHIONI (C.). L'Énonciation de la subjectivité ds le lang. Paris, 1980, p.18. —QUEM. DDL t.20. —VARDAR Soc. pol. 1973 [1970], p.294.

production [pʀɔdyksjɔ̃] n. f.
ÉTYM. Fin XVe; producion, 1283; sur le rad. du p. p. lat. productus de producere. → Produire.
———
I Dr.
1 Document, pièce qu'on présente.Spécialt. Bordereau qu'un créancier remet au syndic de la faillite en même temps que ses titres de créance.
2 Le fait, l'action de produire (I., 1.), de présenter un document, une pièce, etc. Présentation. || Production d'un document au cours d'un procès ( Procédure). || Production d'une carte d'identité (cit. 16), du livret de famille.Par ext. || Production de témoins.
———
II Cour.
1 Action de provoquer, de produire (II., 1.) un phénomène; le fait ou la manière de se produire. || L'hypnotisme (cit. 2) est la production artificielle du somnambulisme. || Étude de la production du son (→ Phonétique, cit.).
2 (1546). Ouvrage produit par (une personne; une faculté intellectuelle). Œuvre, ouvrage (→ Auteur, cit. 27; littérature, cit. 4). || Les productions de l'esprit (→ Difficile, cit. 29), de l'art (→ Échapper, cit. 27). || Les productions du génie (→ Bibliothèque, cit. 4). || Les plus belles productions d'un écrivain. Écrit.
1 (…) un cercle choisi s'entretenait avec intérêt de chaque production nouvelle des arts. Des femmes, disciples aimables de quelques hommes supérieurs, s'occupaient sans cesse des ouvrages littéraires, comme des événements publics les plus importants.
Mme de Staël, De l'Allemagne, I, XV.
Ensemble des œuvres (d'un auteur, d'un artiste, d'un genre, d'une époque). || La production dramatique du XVIIe siècle. || La production poétique, romanesque d'un écrivain.
3 Le fait de produire (II., 2.), de créer par l'esprit. || Production d'une pensée par l'esprit. || Production d'idées nouvelles. Apparition, éclosion, enfantement, génération, genèse.
2 La production de toute grande découverte, de toute haute et forte pensée, s'accompagne toujours d'une émotivité extraordinaire.
M. Barrès, Leurs figures, p. 341.
(Dans le domaine de l'art). || La production du beau. || La production poétique (→ Poète, cit. 5).
4 (En parlant d'une formation naturelle). a Le fait ou la manière de se former, de prendre naissance; le fait de produire (II., 3.) naturellement qqch. Formation (→ Antitoxine, cit. 2). || Production de gaz carbonique au cours d'une réaction. Dégagement. || Production de fumée, de gaz toxiques. Émission.
b Ce qui se forme, ce qui est produit naturellement. || Les dents (cit. 1), productions épidermiques. || Production accidentelle, pathologique (tumeur, pus, épanchement).Production ligneuse.
2.1 (…) dans l'immense majorité des cas, il s'agit en effet de productions tuberculeuses ou surtout syphilitiques qui, par leur diffusion et les toxines qu'elles émettent à distance, ne localisent pas sur un territoire précis leurs effets nocifs.
B. Cendrars, Moravagine, Œ. compl., t. IV, p. 255.
Ce qui est produit par le sol. 1. Fruit, produit. → 1. Fraise, cit. 1. || Les productions des Indes (→ Exotique, cit. 3).
5 (1695). Le fait de produire plus ou moins (en parlant d'une terre, d'une entreprise); les biens créés par l'agriculture ou l'industrie ( Produit, II.). || Production intérieure brute d'un pays (P. I. B.) : l'ensemble des produits et services créés sur son territoire pendant un an, calculé avant déduction des amortissements économiques. → aussi Produit national brut. || Les productions du sol et de l'industrie (cit. 12). || Production élevée, médiocre d'une terre. Rendement. || Ralentissement, diminution de la production (→ Chômage, cit. 1; dépression, cit. 4; malthusianisme, cit. 2).Le fait de produire (un bien matériel), pour l'agriculture et l'industrie. Fabrication. || Production d'un nouveau modèle. Création. || Production croissante. || Production insuffisante ( Sous-production), trop élevée, excessive ( Surproduction). || Indices (cit. 15) de la production.
Écon. (Opposé à consommation, à circulation, à distribution, à répartition). Le fait de créer des biens matériels par l'activité agricole ou industrielle ( Agriculture, industrie).(Opposé à consommation). Le fait de produire des biens matériels et d'assurer des « services » (transports, commerce, secteur « tertiaire », etc.); l'ensemble des activités, des moyens ou des méthodes qui permettent de créer des biens matériels ou d'assurer des services. Producteur, produire (II., 4.). || La production des richesses (→ Malthusien, cit. 3). || La nature, le travail et le capital (cit. 3) sont les trois principaux agents ou facteurs de la production. || Biens de production (→ Épargne, cit. 8). || Moyens, instruments de production : terre, instruments, machines… (→ Dictature, cit. 5; perfectionnement, cit. 2). || Propriété collective des moyens de production. || Entreprise de production. Commerce (supra cit. 1). || Coopérative (cit. 2) de production. || Modernisation, standardisation de la production (→ Consommation, cit. 8).Type servant de modèle à la production d'un objet. Fabrication. || Production d'un nouveau modèle. Création. || Coût de production d'une entreprise (opposé à frais généraux).
3 L'inégalité des terres, le perfectionnement plus ou moins rapide des moyens de production, la lutte pour la vie ont créé rapidement des inégalités sociales qui se sont cristallisées en antagonismes entre la production et la distribution; partant, en luttes de classes. Ces luttes et ces antagonismes sont les moteurs de l'histoire. L'esclavage antique, le servage féodal ont été les étapes d'une longue route qui aboutit à l'artisanat des siècles classiques où le producteur est le maître des moyens de production. À ce moment, l'ouverture des routes mondiales, la découverte de nouveaux débouchés exigent une production moins provinciale. La contradiction entre le mode de production et les nouvelles nécessités de la distribution annonce déjà la fin du régime de la petite production agricole et industrielle.
Camus, l'Homme révolté, p. 249-250.
4 Par un retour aux sources, à savoir les œuvres de jeunesse de Marx (sans pourtant écarter le Capital) le terme production reprend un sens large et fort. Ce sens se dédouble. La production ne se réduit pas à la fabrication de produits. Le terme désigne d'une part la création d'œuvres (y compris le temps et l'espace sociaux), en bref la production « spirituelle » et d'autre part la production matérielle, la fabrication de choses. Il désigne aussi la production par lui-même de « l'être humain » au cours de son développement historique. Ce qui implique la production de rapports sociaux.
Henri Lefebvre, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 62-63.
6 (1915; d'après l'angl.). Le fait de produire (un film). || La société X… a assuré la production de ce film ( Producteur).Directeur de production, choisi par le producteur pour coordonner l'ensemble des opérations nécessaires à la réalisation d'un film, fournir au metteur en scène les éléments matériels dont il a besoin, veiller à ce que le devis ne soit pas dépassé, etc. || Assistant de production. (D'un acteur). || Entrer dans une production.
(1906). Par métonymie. Le film lui-même. || C'est une production X…. || Une production américaine, italienne. || Production coûteuse, à grand spectacle ( Superproduction).
5 Ils commentent ensemble les productions qu'ils ont vues, ils apprécient les comédiens, ils jugent.
R. Queneau, Loin de Rueil, p. 224.
Par ext. Émission radiophonique, spectacle télévisé.
CONTR. Destruction. — Consommation, distribution.
DÉR. et COMP. Productique. Coproduction, sous-production, superproduction, surproduction.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Production I.G. — Logo de Production I.G., Inc. 株式会社プロダクション・アイジー [1] Création 15 décembre 1987 …   Wikipédia en Français

  • Production IG — Production I.G Logo de Production I.G., Inc. 株式会社プロダクション・アイジー [1] Création 15 décembre 1987 …   Wikipédia en Français

  • Production I.G — Тип кабусики гайся Год основания 1987 Расположение …   Википедия

  • production — Production, Productio. La production d une partie, Instrumentum litis. Il pense que les juges asserront jugement sur sa seule production, Suis tabulis causam dicit. Les pieces et productions des parties, Litis instrumentum, Copiae sacculariae,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Production — may be:In Economics: * Production, the act of making products (goods and services) * Production, the act of manufacturing goods * Production as statistic, gross domestic productIn Entertainment: * Production, phase of filmmaking * Production,… …   Wikipedia

  • Production I.G — Rechtsform Kabushiki gaisha (Aktiengesellschaft) Gründung 15. Dezember 1987 Sitz …   Deutsch Wikipedia

  • Production I.G — Saltar a navegación, búsqueda Production I.G. Tipo Estudio de animación Fundación 15 de Diciembre de 1987 Fundador(es) Mitsuhisa Ishikawa Sede …   Wikipedia Español

  • production — I (operation) noun execution, industry, manifestation, manufacture II (output) noun accomplishment, attainment, business, compilation, composition, constitution, construction, consummation, creation, discharge, disclosure, dispatch, effectuation …   Law dictionary

  • production — Production. s. f. v. Ouvrage, effet. Il se dit également des Ouvrages de la nature, & de ceux de l art & de l esprit. Toutes les productions de la nature sont admirables. c est une des belles productions de l art. on a vû plusieurs productions de …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Production — Pro*duc tion, n. [L. productio a lengthening, prolonging: cf. F. production. See {Produce}. ] [1913 Webster] 1. The act or process or producing, bringing forth, or exhibiting to view; as, the production of commodities, of a witness. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.